Teillage ou tillage



Notion 23
Terme Teillage ou tillage
Domaine Traitement du chanvre
Prononciation teja:ʒ, te-, tija:ʒ
Etymologie 1res attestations en 1803 pour teillage, et en 1832 pour tillage; de teiller, tiller, suffixe -age*.
Définition Le teillage ou tillage est l'opération, mécanique ou manuelle, qui intervient après le broyage des tiges : elle permet de séparer les fibres textiles de la tige de chanvre, de toutes les parties broyées au cours de l'étape précédente, afin d'obtenir de la filasse de 70 à 80 centimètres de longueur. On obtient ainsi des poignées de filasse qui sont ensuite nouées pour donner des queues de chanvre.
Contextes
  • Le petit trépied de bois de noyer sur lequel s'asseyait tous les soirs mon frère pour tiller le chanvre.
  • Des vieilles femmes (...) filaient à la chandelle dans la cuisine, le soir, teillaient et dévidaient le chanvre des propriétés, pour fournir les lits et l'office de toile lourde, inusable et froide.
  • Le lin se triture (...) tiré à soi et puis replacé, et sans cesse mâché, jusqu'à ce qu'il se présente à l'état de grosse filasse. Et c'est le teillage. Il bat son plein ici pour la Saint Martin.
  • Daniel Decraemer, à côté de sa filature, avait monté, depuis quelques années, un teillage et tissage de lin.
  • Le teillage mécanique du chanvre à l'usine de Vaugenlieu.
Phraséologie Ce terme peut être suivi de verbes qui vont introduire comment se fait le processus, qui vont le définir, mais aussi d'un groupe prépositionnel (« du chanvre» par exemple) qui va préciser sur quel objet se fait le teillage. Ce terme est aussi transformé en verbe suivi d'un complément indiquant l'objet sur lequel est faite l'action.
Equivalents
en Anglais
et Espagnol
Scutching
Espadillado

< Broyage        Retour à la page d'accueil       Peignage >