Rouissage



Notion 21
Terme Rouissage
Domaine Traitement du chanvre
Prononciation Rwisa:ʒ
Etymologie De rouir, suffixe -age*, 1re attestation en 1706.
Définition Le rouissage est le procédé biologique par lequel on retire les substances agglutinantes de la tige pour séparer plus facilement la filasse de la chènevotte. Ceci est réalisé dans l'eau où l'on laisse macérer les plantes pendant une durée de 10 à 12 jours en fonction du sexe de la plante et du mois de l'année quand le procédé est opéré. Il faut faire attention à ne pas laisser les plantes fermenter plus longtemps pour empêcher que les fibres séparées ne perdent leur force de resistance. En outre, comme il est difficile de déterminer le moment exact où le rouissage est terminé, on n'attend jamais que la plante soit complètement rouie pour la sortir de l'eau. L'opération est achevée en étendant la plante sur la prairie pendant quelques jours.
Contextes
  • Des arrêtés préfectoraux rendus sur les avis des conseils de salubrité et des ingénieurs déterminent : la durée du rouissage du lin et du chanvre dans les cours d'eau et les emplacements où cette opération peut être pratiquée avec le moins d'inconvénient pour le poisson.
  • Elle sait rouir le chanvre, filer, laver, battre le beurre.
  • Autrefois, les poignées (bottes) de chanvre subissaient le rouissage, c'est-á-dire une macération dans l'eau (même principe que pour le lin).
  • La moyenne pour le rouissage du chanvre est de 8 à 10 jours en mai, de 6 à 8 jours en août et de 10 à 12 jours jours en octobre.
Phraséologie Ce terme est souvent suivi d'un groupe prépositionnel (« du chanvre» par exemple) qui va indiquer sur quel élément est fait le procédé.
Equivalents
en Anglais
et Espagnol
Retting
Enriado

< Huile de chanvre        Retour à la page d'accueil       Broyage >