Chènevotte



Notion 14
Terme Chènevotte
Domaine Composé du chanvre
Prononciation ʃenvɔt
Etymologie Dérivé du radical de chenev[is]*, chenev[ière]* ; suffixe -otte*.
Définition La chènevotte est la partie centrale, moelleuse et non fibreuse de la tige de chanvre.Elle représente environ 45% du poids de la paille. Elle est essentiellement constituée de composés cellulosiques et ligneux et se présente sous forme de granulats. La chènevotte correspond à la partie qui a véhiculé la sève pendant la période de croissance du chanvre, elle est donc très hydrophile ; elle absorbe douze fois plus d'humidité que la paille, soit cinq fois son propre poids. Elle est séparée de la fibre par le procédé du teillage ou par défibrage mécanique. Les particules constituant la chènevotte sont ensuite dépoussiérées, tamisées et triées en fonction des applications recherchées : la fabrication de litières absorbantes pour animaux, de matériaux isolants en construction (bloc de chanvre, granulat isolant pour le béton, panneaux agglomérés).
Contextes
  • On appelle la chènevotte le bois de la plante défibré et dépoussiéré, 100% brute et naturelle.
  • La chènevotte est très appréciée pour sa légèreté, sa teneur élevée en silice.
  • La chènevotte, bois de la plante, est constituée à 45 % de carbone. Elle se présente, après transformation des pailles, sous forme d'agrégats légers.
  • La chènevotte existe sous différentes formes selon le type de travaux effectué : laine en panneaux ou rouleaux pour l'isolation.
Phraséologie Ce terme est suivi de formes verbales qui vont qualifier la chènevotte, la localiser dans le chanvre et montrer son utilisation.
Equivalents
en Anglais
et Espagnol
Hurd
Cañamiza ou Agramiza

< Fibre de chanvre         Retour à la page d'accueil        Filasse >